Jacinthe Mazzochetti : du crépuscule de l’enfance à l’aube de l’âge adulte

le 15 avril 2015 - Dominique Baillon-Lalande

à propos du recueil Lavie par effraction par Jacinthe Mazzocchetti

L’auteur a choisi de traiter la problématique adolescente avec dix nouvelles sans autres liens les unes avec les autres que l’âge, la fragilité, la souffrance ou les questionnements des treize personnages qui les habitent. À travers ces tranches de vie qui se succèdent, les divers thèmes emblématiques de cet entre-deux, du crépuscule de l’enfance à […]

Voir la page d'origine
laviepareffraction Mazzochetti

L'article

L’auteur a choisi de traiter la problématique adolescente avec dix nouvelles sans autres liens les unes avec les autres que l’âge, la fragilité, la souffrance ou les questionnements des treize personnages qui les habitent.
À travers ces tranches de vie qui se succèdent, les divers thèmes emblématiques de cet entre-deux, du crépuscule de l’enfance à l’aube de l’âge adulte, se conjuguent pour composer un portrait composite et tendu de jeunes êtres pris au cœur même de la tempête qui les agite.