Auteurs

Henry
Martine Henry

Martine Henry manie l’image comme on manie le langage verbal. Elle se définit comme une «photographe de l’instant». Le temps est comme une parenthèse, suspendu, figé par le cliché qui… En savoir plus

a publié
chez Quadrature
SONY DSC
Catherine Deschepper

Catherine Deschepper est née à Louvain-La-Neuve, l’année où naissait… Louvain-la-Neuve (Belgique). Elle est docteure en langue et littérature médiévales et enseigne la didactique du français aux futurs instituteurs. Elle intervient… En savoir plus

Extrait

Préambule

Un mot posé sur nos idées comme une libellule.

Bruxelles à contrejour, ce sont des images, des impressions offertes, puisées, pêchées parfois, au hasard des rencontres dans les rues de Bruxelles. Un projet photo/graphique littéral et littéraire, une visite qui n’a rien de touristique au cœur d’une capitale de cœur. Des lieux, des moments saisis, et des histoires qu’on invente, comme on fait quand on s’ennuie, à la terrasse d’un café. Ou quand on croise d’autres êtres et qu’on se dit, « et si… »

Faire divaguer l’imaginaire. Taquiner l’intrigue. Se dire qu’il, ou elle, peut-être…

Des lieux, des moments, des émotions et cette idée qu’il doit bien y avoir quelque part des fées, comme des souvenirs du passé, des portes secrètes vers la poésie, des touches d’espoir, d’humanité. Des rêves qui vaguement papillonnent au creux du mono-tone. En noir et blanc.

Elles sont nombreuses, diverses, aux pouvoirs multiples, bienveillantes ou maléfiques, elles côtoient les lutins, les farfadets, les anges, les démons, les êtres surnaturels qui n’existent pas, non, mais auxquels on croit, parfois, au détour d’un instant(ané).

Et même s’il semble qu’elles ont bien vieilli les fées, qu’elles se cachent et se dévoilent dans leur logique aléatoire.

Toute programmée.

Elles existent et se dévoilent, filigranées,

À qui sait les voir.