Pingault

Auteur

Gaëlle Pingault

Auteure, animatrice d’ateliers d’écriture, orthophoniste, Bretonne. Et réciproquement, ou l’inverse. Ça dépend du sens du vent. Celui que je préfère, moi, c’est le noroit qui claque. Pas très sérieuse, enfin… En savoir plus

Extrait

Pas facile à avaler

Il regarde la table. Belle-maman s’est surpassée. Décoration parfaite et pléthore de plats. Il y a de quoi nourrir un régiment. Ça tombe bien, la famille entière est réunie. Sa femme a trois frères, ils ont tous des enfants. Ça fait du peuple.

C’est Noël.

Il avale sa salive. Les gosses sont en train de deviser à l’étage. Les filles doivent se raconter leurs trouvailles de filles. Séries télé à la mode. Coiffures. Fringues. Mecs. Les gars doivent échanger leurs trucs de gars. Le dernier jeu vidéo qui déchire tout. Le dernier album de métal. Les meufs. Couru d’avance. Mais il les connait. Ça cause surement aussi écologie et justice sociale. Politique. Économie. Monde à refaire, à penser autrement. Ils ne le disent pas avec ces mots-là. Mais ils cogitent sur le sujet. Leurs grands enfants sont chouettes.

Il détaille le buffet. Connaissant belle-maman, elle ne s’est pas fournie chez Leclerc. Pas le genre. Chaque bouchée va être un délice. Il aime sa belle-mère. Tant pis pour les clichés. Sa mère à lui le gonfle. Sa belle-mère est un bonheur.

Il traine un peu à l’écart. La pièce est grande. Là-bas, ça papote et ça s’embrasse. Tout le monde est arrivé presque en même temps. Les enfants sont montés directement. Les adultes sont plus lents à s’installer. Marie a encore son manteau sur le bras. Bernard n’a pas posé son sac de cadeaux. Martine parle avec deux de ses belles-soeurs en même temps. Joyeuse ruche des retrouvailles de fin d’année.

 

 

Bref.