Urien

Emmanuelle Urien

Née en 1970 à Angers, Emmanuelle Urien vit actuellement à Toulouse. Après une formation universitaire en lettres, langues et finance internationale, elle est aujourd’hui traductrice et écrivain. Lauréate de nombreux concours d’écriture, elle a publié chez divers éditeurs, dont Gallimard, cinq recueils de nouvelles, deux romans (Gallimard, Denoël), ainsi qu’un essai humoristique et une novella d’anticipation sociale coécrits avec Manu Causse. Elle est également auteur de fictions pour Radio France et de pièces de théâtre jouées sur la scène toulousaine, mais également d’un projet musical polyglotte intitulé Glossolalies. Son dernier roman, L’art difficile de rester assise sur une balançoire, a été traduit en quatre langues et vient de sortir en poche.

 

 

Bibliographie

Du temps de cerveau disponible , novella, In8, 2014, (avec Manu Causse).

Le bruit de la gifle, nouvelles, Éditions Quadrature, 2014.

50 exercices pour mal élever ses enfants, essai humoristique, Eyrolles, 2013, (avec M. Causse, sous le pseudonyme de E.M. Caussurien).

Ce qu’endurent les anges, nouvelle, D’un Noir Si Bleu, 2013.

L’art difficile de rester assise sur une balançoire, roman, Denoël, 2013.

C’est plutôt triste, un homme perdu, nouvelles, Onlit.net, 2012.

Tous nos petits morceaux, nouvelles, D’un noir si bleu, 2011.

Vénus Atlantica, nouvelle, In8, 2010.

Court, noir, sans sucre, nouvelles, Éditions Quadrature, 2010, (réédition, version augmentée).

Tu devrais voir quelqu’un, roman, Gallimard, 2009, (Prix du Premier roman des Lycéens du Touquet).

Jazz me down, nouvelles, In8, 2008, (Coup de cœur de la Fnac).

La collecte des monstres, nouvelles, Gallimard, 2007, (Coup de cœur du Point).

Toute humanité mise à part, nouvelles, Quadrature, 2006 (Prix de la ville de Balma 2007 ; Prix Salon du Livre.net 2007).

Court, noir, sans sucre, nouvelles, L’être minuscule,2005, 1ère édition, (Prix de la nouvelle du Scribe 2006)